FANDOM


Leur origine remonte au mois d’août 1945, peu après les bombardements atomiques d'Hiroshima et Nagasaki au Japon, ayant fait des centaines de milliers de morts. On les appelait autrefois les irradiés, des survivants de la bombe n'ayant malheureusement pas échappé à ses radiations néfastes. Alors que la grande majorité était destinée à périr de maladies ou de vivre avec des malformations handicapantes, une infime partie eut la surprise de se découvrir d'étranges pouvoirs et se font appeler mutants. La catastrophe nucléaire de Tchernobyl en 1986 accrut le nombre de ces êtres génétiquement modifiés et poussa les rares chercheurs au courant de l'existence de ces individus, à effectuer des séries de tests et d'expériences sur des sujets sains dans le seul but de maîtriser la mutation génétique via irradiation. Les mutants disposent d'une énergie qui leur est propre qu'ils peuvent manipuler et modeler comme bon leur semble et ainsi lui octroyer un ou plusieurs effets. La différence avec les ESPers, est que ces derniers possèdent un don inné propre à l'Homme qu'ils ont réussis à débloquer tandis que les mutants ont acquis le leur par mutation génétique.

Qu'ils soient nés comme tels ou qu'ils aient progressivement atteint ce stade de mutation, la majeure partie des mutants ont involontairement été irradiés. Les plus âgés datent de l'après guerre, d'autres proviennent d'Europe de l'est et une nouvelle génération a vu le jour avec l'accident de Fukushima en mars 2011. D'autres mutants ont intentionnellement été exposés à de fortes radiations par des scientifiques à l'éthique douteuse, s'emparant de cobayes humains partout dans le monde pour les modifier dans le plus grand secret.